Questions pratiques

Affinez votre recherche en choisissant votre statut (vous pourrez le modifier à tout moment)

Toutes les questions >

Dossiers Vécus

Mutuelle et complémentaire santé individuelle

Peut-on avoir plusieurs complémentaires santé ?

Personnes concernées : Agriculteur, Artisan-Commerçant, Auto-entrepreneur, Dirigeant non-salarié, Dirigeant salarié, Etudiant, Fonctionnaire, Libéral, Retraité, Salarié, Sans activité

L’Assurance maladie ne rembourse pas l’intégralité des frais de santé des assurés.

La complémentaire santé  intervient donc en complément du dispositif de l’Assurance maladie en couvrant totalement ou partiellement les dépenses de santé restées à la charge du patient (ticket modérateur, dépassements d’honoraires, frais dentaires et d’optique, etc.).  

Les assurés peuvent prendre plusieurs complémentaires santé ou opter pour une surcomplémentaire santé  qui permettra de compléter les postes de soins peu ou pas pris en charge par le premier contrat et de répondre à des besoins ciblés (optique, dentaire, etc.).

Toutefois, le total des remboursements effectués par la Sécurité sociale et par ces différents contrats de complémentaires et surcomplémentaires santé ne pourra jamais dépasser les frais réels engagés par les patients.

Quel est l’intérêt d’avoir plusieurs complémentaires santé ?

Il est possible d’avoir plusieurs complémentaires santé couvrant les mêmes postes de soins. 
Par exemple, une personne peut être couverte à titre obligatoire par sa propre entreprise et conserver sa propre assurance santé individuelle.

Cette situation n’est pas optimale car l'assuré va payer deux fois pour des formules de contrats d'assurance santé offrant les mêmes types de remboursements. Ces remboursements ne se cumuleront pas, ils se complèteront simplement si certains soins ont des montants de remboursements plus élevés dans l’un ou l’autre des contrats.

Exemple :

Le contrat A rembourse les lunettes jusqu’à 250 euros maximum ; le contrat B propose un  remboursement des lunettes jusqu’à 300 euros maximum.

Ces lunettes ont coûté réellement 350 euros.

Si le tiers-payant a été mis en place avec le contrat A, la Sécurité sociale remboursera sa part et le contrat A complètera à hauteur de 250 euros. 
L’assuré pourra ensuite transmettre à l’assureur du contrat B les justificatifs de remboursements de la Sécurité sociale et du contrat A. Ce deuxième contrat B pourra lui permettre de toucher la différence entre son plafond de remboursement de 300 euros et les sommes déjà reçues de la Sécurité sociale et du contrat A (300 € - 250 € = 50 euros).

L’assuré aura encore 50 euros à sa charge.

Si le tiers payant a été mis en place avec le contrat B, la Sécurité sociale remboursera sa part et le contrat B complètera à hauteur de 300 euros. L’assuré ne pourra donc rien obtenir du contrat A dont le plafond de remboursement est inférieur. Il aura toujours 50 euros à sa charge.

En pratique, un salarié peut être couvert par la complémentaire santé mise en place dans son entreprise et bénéficier également, en tant qu’ayant droit, de la couverture santé de l’entreprise de son conjoint. Il pourra éventuellement obtenir un complément de remboursement par la complémentaire santé de l’entreprise de son conjoint si elle rembourse mieux certains soins. 

Est-il intéressant de souscrire une surcomplémentaire santé ?

Il peut être nécessaire de souscrire une surcomplémentaire santé qui viendra compléter le contrat de premier niveau. Ce contrat ne couvrira pas nécessairement tous les postes de soins, mais simplement ceux qui ne sont pas remboursés par le contrat de premier niveau ou pas suffisamment. Le contrat de surcomplémentaire santé répond donc à des besoins ciblés tels que l’optique ou les soins dentaires

Le montage peut être utile, par exemple, si les garanties de complémentaire santé mises en place dans l’entreprise sont peu élevées. Le salarié aura intérêt à souscrire une surcomplémentaire santé pour obtenir de meilleurs remboursements.

Un professionnel pourra conseiller la formule de surcomplémentaire santé la mieux adaptée en fonction des besoins de la personne et de sa famille et du niveau de garanties offert par le premier contrat.

 

Pour aller plus loin :

Pourquoi souscrire une mutuelle santé ?

Puis-je bénéficier de l’Aide à la complémentaire santé ?

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.