PEE - Plan d’épargne entreprise

PEE - Plan d’épargne entreprise

Le salarié qui bénéfice d’une prime de participation et/ou d’intéressement peut décider de les percevoir immédiatement ou bien de les verser dans un plan d’épargne salariale, comme le plan d’épargne d’entreprise (PEE). Dans le premier cas, il sera imposé sur le montant des sommes reçues, dans le second, il bénéficiera d’une exonération d’impôt, à condition de conserver les montants investis pendant une durée de cinq ans. En alimentant son PEE, il obtiendra souvent un coup de pouce de son employeur, par le biais de versements supplémentaires appelés abondements.

L’intérêt du PEE n’est plus à démontrer. Cet outil simple d’épargne salariale constitue un excellent vecteur de constitution de capital sous forme de valeurs mobilières, en général des SICAV et des fonds d’épargne salariale.

Facultatif, le PEE a jusqu’à présent conquis les grandes entreprises. Tout laisse à penser qu’il va se diffuser assez vite dans les PME où ses avantages sont ouverts aux chefs d’entreprises et aux conjoints collaborateurs. Désormais obligatoire dans tout accord de participation, le PEE peut prendre différentes  formes comme le Plan d'épargne groupe ou le plan d'épargne interentreprises (PEI).

Questions pratiques - PEE - Plan d’épargne entreprise