Intéressement

Intéressement

Exonéré de charges, mais soumis à la CSG/CRDS et au forfait social, l’intéressement représente une alternative aux primes salariales. Il devient franchement compétitif lorsque le salarié décide de le bloquer au minimum 5 ans dans un plan d’épargne salariale. A ce moment-là, l’intéressement devient dans la majorité des cas non imposable à l’impôt sur le revenu.

L’intéressement a pour vocation d’associer les salariés aux résultats et aux performances de l’entreprise. Par définition collectif, il doit demeurer aléatoire et en aucun cas se substituer au salaire.

Facultatif, l’intéressement a toute sa place dans les différents dispositifs de rémunération visant à mieux impliquer les salariés dans le développement de l'entreprise. De son côté, le dirigeant peut y trouver son compte, au regard de l’allégement des charges.

Aujourd'hui, les pouvoirs publics poussent les dirigeants de PME puis de TPE à ouvrir des négociations sur la mise en place d'accords d'intéressements. Dans cette optique, l'intéressement est aussi ouvert aux chefs d’entreprise et aux conjoints collaborateurs.

Questions pratiques - Intéressement