Généralités sur l'épargne salariale

Généralités sur l'épargne salariale

Avec ses dispositifs de participation, d’intéressement, d’abondement et de plans d’épargne (PEE et PERCO), l’épargne salariale a pour vocation d’associer les travailleurs aux résultats et à la croissance de l’entreprise. Malgré des encours qui dépassent les 100 milliards d’euros, sa place dans le paysage français de l’épargne reste encore modeste et présente un potentiel de développement important.

En effet, seuls les salariés des grandes entreprises restent les principaux bénéficiaires de cette rémunération supplémentaire dotée pourtant d’avantages fiscaux et sociaux.

Or, l'épargne salariale est accessible au plus grand nombre de salariés. De plus, la majorité des chefs d’entreprise ainsi que leur conjoint peuvent aussi y avoir aujourd’hui accès.

L’enjeu est clair : il consiste à diffuser l’épargne salariale dans les TPE/PME. Les gouvernements successifs travaillent à cette tâche en poussant les employeurs à ouvrir des négociations et en créant des incitations à la fois fiscales et sociales.

Pour l’heure seule la participation est obligatoire dans les entreprises de 50 salariés et plus. Mais qu’en sera-t-il demain ?

Questions pratiques - Généralités sur l'épargne salariale

Dossiers - Généralités sur l'épargne salariale

Vécus - Généralités sur l'épargne salariale